Accueil / Pays / Afrique Centrale / Une camerounaise nommée vice-présidente de la Banque mondiale

Une camerounaise nommée vice-présidente de la Banque mondiale

Partagez ceci :

En plus de ses fonctions de vice-présidente, Mercy Tembon devrait aussi occuper le poste de secrétaire générale de l’institution financière internationale.

La camerounaise Mercy Tembon vient d’être portée aux postes de vice-présidente et secrétaire générale de la Banque mondiale. Selon les informations qui filtrent de l’institution de Bretton Woods, la camerounaise prendra officiellement ses nouvelles fonctions à Washington le 1er septembre prochain. Mercy Tembom remplace à ce poste, la Sénégalaise Diariétou Gaye, qui occupait les deux postes depuis juin 2020.

C’est en 2000 que celle qui vient d’être nommée vice-présidente entre à la Banque mondiale. Elle y est recrutée en tant que spécialiste des questions d’éducation. Son parcours au sein de l’institution sera progressif. Elle occupera tour à tour les fonctions de directeur pays pour les pays du Caucase du Sud (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie), le Burundi, ainsi que le Burkina-Faso. Avant d’occuper le même poste pour le Bangladesh et le Bhoutan, jusqu’à sa récente nomination.

Au sein de la Banque mondiale, Mercy Tembon aura pour missions principales d’assurer l’intégrité du cadre de gouvernance de la Banque mondiale. En outre, elle devra faciliter les relations et le dialogue entre le Conseil des gouverneurs, les Conseils des administrateurs et l’équipe de direction de l’institution, en plus de contribuer à la recherche de consensus au sein des actionnaires et d’apporter des services d’appui aux Conseils, à la direction et aux autres clients.

Titulaire d’un PHD en économie de l’université de Londres, elle a également travaillé en tant que responsable de la recherche à l’Institute of Development Studies de l’université de Sussex au Royaume-Uni, avant son arrivée à la Banque mondiale. Ses travaux ont porté sur les questions liées à l’éducation, au genre et à la croissance économique.

Par Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »