Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : des médicaments contrefaits d’une valeur de 412 millions saisis par la brigade du ministère de la Santé

Cameroun : des médicaments contrefaits d’une valeur de 412 millions saisis par la brigade du ministère de la Santé

Partagez ceci :

L’opération d’assainissement du marché du médicament initiée par le ministère de la Santé camerounais porte des fruits. Le stock qui contenait entre autres de l’alcool, de la pénicilline, de l’albendazole, des baumes, du bicarbonate, des sparadraps etc, a été détruit.

Mardi 11 octobre dernier, l’équipe de l’inspection générale des services pharmaceutiques du ministère de la Santé publique (Minsanté), a saisi un stock de produits pharmaceutiques contrefaits, d’une valeur estimée à 412 millions de FCFA au marché central de Yaoundé.

Une opération qui va en droite ligne avec l’opération d’assainissement du marché du médicament initiée par les autorités et qui a abouti à la saisine des produits comme l’Alcool, pénicilline, albendazole, baumes, bicarbonate, sparadrap, gentamicine, glucosé, ranitidine… etc.

Selon le ministère, il s’agit « des produits pharmaceutiques de mauvaise qualité, mal conservés et vendus en bordure de route ». Ceux-ci sont destinés à être détruits« Le stock de médicaments ainsi saisi a été immédiatement acheminé sur le site habituel d’incinération », d’après la même source.

Cette saisie intervient après celle effectuée le mois dernier au marché Mokolo à Yaoundé, l’une des plus grandes places marchandes de la capitale. Au Cameroun, la législation pharmaceutique fait des pharmacies le seul circuit de distribution des médicaments. La vente illégale de médicaments constitue donc une infraction.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »