Home / A la Une / Cameroun: Julius Ayuk Tabe, le président ambazonien condamné à vie

Cameroun: Julius Ayuk Tabe, le président ambazonien condamné à vie

Partagez ceci :

L’espoir de créer un État pour la zone anglophone au Cameroun vient d’être définitivement anéanti. Julius Ayuk Tabe, le président autoproclamé de l’Ambazonie, arrêté depuis 2018 a été condamné à la prison à perpétuité par la justice camerounaise, notamment par le tribunal militaire de Yaoundé.


L’information telle que relayée par l’AFP a été confirmé par les avocats de l’Etat et ceux de la défense. “Les dix accusés ont été condamnés à la prison à vie pour terrorisme et sécession notamment”, a indiqué à l’AFP l’avocat de l’Etat Me Martin Luther Achet.


Bien que les avocats attribuent cette condamnation à “une parodie de justice”, ces derniers n’ont pas pour l’heure stipulé qu’un quelconque appel sera fait. Depuis 2017, le conflit entre séparatistes et forces de sécurité a fait, près de 2.000 morts, selon le centre d’analyses géopolitiques International Crisis Group (ICG).


Pourtant en mai dernier, le leader séparatiste s’est dit disposé à participer à des pourparlers avec le gouvernement, ceci à l’étranger avec pour point de départ, sa libération, ainsi que celle de toutes les personnes détenues dans le cadre de la crise anglophone.


Très respecté, le charismatique ingénieur informaticien de 54 ans, autoproclamé président de l’ambazonie, Julius Ayuk Tabe, emporte ainsi l’espoir de tout un peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »