Cameroun: Valsero, l’artiste enfin libéré, le combat continuera-t-il?

Partagez ceci :

La libération des militants du MCR, l’un des résultats du dialogue national au Cameroun a profité à l’artiste Valsero. Les 102 militants dont l’artiste qui protestait contre la victoire du président Paul Biya après la proclamation du scrutin présidentiel dernier ont retrouvé leur liberté comme promis par le président Biya.


« J’ai décidé de l’arrêt des poursuites judiciaires contre certains responsables et militants de partis politiques, notamment du MRC, arrêtés et détenus pour des faits commis dans le cadre de la contestation des résultats de la récente élection présidentielle», avait déclaré le Paul Biya, à la veille de la clôture du dialogue national.


En effet, Gaston Abe Abe alias Valsero est un farouche opposant qui ne cesse de dénoncer la gestion que Paul Biya fait de son pays le Cameroun depuis des années. Il a toujours dénoncé le manque de perspectives du pouvoir et d’initiatives au profit de la promotion de la jeunesse.


Son arrestation le 26 janvier dernier alors qu’il participait à la marche organisée par l’historique opposant Maurice Kamto a interpellé plusieurs artistes et activistes engagés.


Tiken Jah Fakoly, Blick Bassy et Khadja Nin, pour ne citer que ceux-là, ont tous participé au mouvement #FreeValsero. Les activistes appellent à relancer la lutte. Maintenant que Valsero est « libre », « la lutte » doit continuer, a indiqué, d’après Musicinafrica, Fadel Baro activiste sénégalais, leader du mouvement citoyen Y’en a marre.


Valsero reprendra-t-il ou non son manteau d’opposant, la question reste posée.

Résultat de recherche d'images pour "valsero"