Home / A la Une / Vladimir Poutine se prononce sur la crise anglophone au Cameroun

Vladimir Poutine se prononce sur la crise anglophone au Cameroun

Partagez ceci :

Vladimir Poutine, le président Russe se prononce enfin sur la crise qui secoue la zone anglophone du Cameroun depuis des lustres. Connu pour ses sorties presque remarquées, le président russe croit en la capacité du Cameroun à même de gérer et de trouver solution à cette crise.

« Il est important de ne pas franchir la frontière entre prévention et intervention dans les affaires intérieures des États. Tout porte à croire qu’un certain nombre de nos collègues (Etats unis d’Amérique, Norvège, Le Royaume Uni, Allemagne, République Dominicaine…) sont très proches de cela. Pour le moment, nous avons toutes les raisons de croire que le Cameroun est capable de résoudre ce problème épineux tout seul. Nous sommes disposés à aider, mais seulement si nos partenaires au Cameroun le jugent nécessaire », aurait déclaré Poutine comme rapporté par l’influenceur web Roly Londell Klein, que cite l’Agence Cameroun de Presse.

Ces propos du président que l’on considère comme l’un des plus puissants dirigeants au monde, est fortement apprécié.

A l’approche de la 47ème édition de la fête de l’Unité Nationale, cette intervention du président Poutine serait un coup de pouce au gouvernement Biya.

Les camerounais n’ont besoin que d’eux-mêmes pour sortir de cette impasse. Un message d’ailleurs que ne cesse de véhiculer le président Camerounais, Paul Biya sur les réseaux sociaux.

« Le Cameroun n’a besoin de personne, le Cameroun a besoin des camerounais conscients, qui savent ce que c’est que l’amour de la Patrie. Il est important que ceux qui pensent que le Cameroun appartient uniquement au Président Paul Biya et qu’il faut absolument le détruire, se trompent entièrement. C’est le 237 de tous les camerounais, c’est à nous de voir si nous voulons qu’il ressemble à la Libye, à la Syrie. Je salue la sortie du Président de la Russie », a apprécié l’influenceur web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »