Accueil / Africa top success / Conférence internationale sur la Libye à Palerme (Italie): des solutions envisageables, mais…!

Conférence internationale sur la Libye à Palerme (Italie): des solutions envisageables, mais…!

Partagez ceci :

La Libye vit depuis un bon moment une crise aiguë, avec la guerre des clans, qui a plongé ce pays dans un bain de sang. Aujourd’hui, il est nécessaire de régler certaines questions, notamment celle de la sécurité, la lutte antiterroriste et la crise liée aux déplacés, qui ont quitté ce pays, à cause de l’instabilité qui y règne.

Tous ces points ont été abordés lors de la conférence internationale sur la Libye tenue dans la ville de Palerme en Italie, dont les principaux axes à prendre en charge pour le rétablissement de la sécurité dans ce pays, et la réalisation de sa stabilité politique et économique.

D’après un communiqué final relayé par les médias, et ayant couronné les travaux de cette conférence, il a été décidé de la poursuite du soutien des efforts de lutte contre le terrorisme. Tout en rappelant les sacrifices consentis par toutes les parties libyennes dans cette lutte.

Ce qu’il y’a lieu de signaler, c’est que les participants ont exprimé leur soutien au dialogue, qui consiste, entre autre, d’amorcer le processus d’établissement d’une institution militaire régulière sous l’autorité du pouvoir civil. Dans cette conférence, les présents auraient déploré les hostilités en Libye et le recours à la violence.

Ils ont exhorté en outre l’ensemble des parties libyennes à poursuivre la mise en œuvre totale et rapide des nouveaux accords sécuritaires dans la capitale, basés sur le redéploiement des forces armées et sécuritaires régulières, pour remplacer les groupes armés. Le rôle des pays voisins dans le rétablissement de la stabilité a été également mis en avant.

C’est souligné que la communauté internationale serait prête à prendre des sanctions à l’encontre de toute partie qui oserait violer le cessez-le-feu dans la capitale libyenne. Sur le plan sécuritaire, les participants ont affirmé leur disposition à prendre des initiatives pour l’établissement des institutions sécuritaires en Libye, à l’instar du Centre commun d’opérations, ainsi qu’à travers des exercices d’entraînement des éléments des forces sécuritaires régulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »