Umalis Group
Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Côte d’Ivoire: les vérités d’un chef de parti à Gbagbo et Blé Goudé

Côte d’Ivoire: les vérités d’un chef de parti à Gbagbo et Blé Goudé

Partagez ceci :

En côte d’Ivoire, le président du Congrès panafricain pour le renouveau (CPR), Doumbia Major, n’est pas toujours tendre avec ses collègues politiques. Après, Guillaume Soro, il s’intéresse au cas Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

Doumbia Major a choisi sa page Facebook pour s’en prendre violemment à ces deux personnalités clés du monde politique ivoirien. Pour lui, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, tous deux chantres de la réconciliation en Côte d’Ivoire, devraient d’abord demander pardon aux ivoiriens. « La réconciliation se fait dans la vérité. Il faut exposer la vérité des faits en lien avec notre histoire aux Ivoiriens et à nos enfants, pour ne pas qu’ils pensent à tort que Gbagbo et Blé Goude sont des gens propres et vertueux. Quand on aura fini ce travail de restitution de la vérité, on pourra se réconcilier sans hypocrisie », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il traite l’ancien ministre Blé Goudé de « criminel » et martèle que ce dernier n’est pas encore disposé à la réconciliation. Pour lui, « un criminel qui fait croire dans l’opinion qu’il est un « combattant aux mains nues » comme le fait Blé Goude, alors qu’il a organisé l’attaque terroriste sanglante du restaurant universitaire de Cocody et qu’il a fait assassiner Bakayoko Memissa, Kouassi Hervé, Kignelman Jonas, Kone Moudoulaye, c’est que cet individu n’est pas prêt pour la réconciliation, car il refuse la repentance pour ses crimes et refuse de demander pardon ». Doumbia Major conclut son post en indiquant que « Blé Goude et Gbagbo n’assument pas leurs crimes, ils passent leur temps à ruser et se jouer de la justice des hommes, en exploitant ses faiblesses et failles. »

Traduction »