Éthiopie: le premier satellite sera lancé en décembre

Partagez ceci :

Prévu pour être lancé en septembre, le premier satellite éthiopien ne sera finalement dans l’espace qu’en décembre 2019. C’est ce qui ressort d’une annonce faite par les autorités lundi.

Selon le Directeur général de l’Institut éthiopien des sciences et technologies spatiales (ESSTI), Solomon Belay Tessema, ce lancement devrait intervenir à la « première semaine de décembre pour éviter toute marge d’erreur ».

Le satellite devait être lancé en septembre depuis la Chine. Mais d’après le directeur de l’ESSTI, toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour que cela se fasse, rapporte Afrique sur 7.

Selon notre source, Solomon Belay Tessema accuse les précipitations à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie où se trouve le poste de contrôle et de commande.

De même, les autorités éthiopiennes sont dans l’attente de nouveaux équipements de leur partenaire chinois. Elles doivent également tester la station de réception.

D’une masse de 70 kilogrammes, le satellite d’observation va améliorer le domaine de la recherche en Ethiopie. L’appareil va servir à surveiller les ressources du pays dans divers domaines : agriculture, eau, climat, environnement et exploitation minière.

Il est le fruit du partenariat avec la Chine dont le gouvernement a financé une partie du projet. Le coût de celui-ci est estimé à 8 millions de dollars (4,6 milliards de francs CFA), dont 6 millions (3,5 milliards de francs) venant de l’Empire du Milieu, écrit le média.