Umalis Group
Home / A la Une / Féminicide: le président sud-africain tape du poing sur la table !

Féminicide: le président sud-africain tape du poing sur la table !

Partagez ceci :

En dépit des multiples efforts menés en ce sens, les femmes ne sont guère à l’abri des violences. Et ceci, sur plusieurs plans. En Afrique du Sud, face à l’ampleur du phénomène et des manifestations féministes, le président Ramaphosa siffle la fin de la récréation

Le président sud-africain a déclaré un état d’urgence pour la situation des femmes dans le pays, rapporte RFI.

D’après notre source, les manifestations féministes se sont succédé ces derniers jours après le viol et le meurtre d’une étudiante de l’université du Cap.

Rapidement, le président Cyril Ramaphosa a rassemblé les deux chambres du Parlement pour décider d’un grand plan d’action.

« Trop c’est trop. Les femmes sont en état de siège en Afrique du Sud. Il y a une guerre très brutale qui est en cours contre les femmes de ce pays. L’Afrique du Sud est l’un des endroits les plus dangereux au monde pour les femmes. Les violeurs et meurtriers doivent savoir qu’ils seront arrêtés et qu’ils devront assumer les conséquences de leurs actes. Tous les crimes contre les femmes et les enfants doivent s’accompagner de peines minimum plus strictes», a déclaré le président sud-africain tel que rapporté par notre source.

Tous les acteurs – qu’importe les secteurs d‘activités – sont invités à se joindre à la cause. Le gouvernement a pour sa part décidé de réallouer 70 millions d’euros pour mettre en œuvre des mécanismes pouvant apporter des réponses efficaces aux féminicides.

Le taux de féminicide est très criard. D’après notre source, 113 viols sont enregistrés tous les jours et une femme sur cinq est la cible d’agressions physiques ou sexuelles au pays de Nelson Mandela.

Traduction »