Kenya : une députée et son bébé expulsés du Parlement !

Partagez ceci :

L’incident continue de faire débat sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique kenyane. Le « péché » de Zuleika Hassan est d’avoir emmené son nouveau-né à la Chambre des représentants.

Le président de la séance a donc ordonné à la députée de quitter les lieux, provoquant une vague de contestation dans l’hémicycle. La séance a dû être suspendue parce que certains députés criaient, d’autres se bousculaient, rapporte Rfi Afrique. Sur certaines images, on aperçoit Zuleika Hassan, entourée de députées femmes mais aussi de quelques hommes, sur le parvis du Parlement après avoir été chassée avec son bébé.

« S’il y avait eu une crèche dans le bâtiment, j’aurais pu y déposer mon bébé. J’ai préféré l’emmener avec moi plutôt que de ne pas venir travailler », se justifie Zuleika Hassan.

Pour rappel, l’hémicycle kényan a adopté en 2013 une réglementation sur la mise en place de salles familiales pour encourager les femmes à s’engager en politique. Six ans plus tard, rien n’a été réalisé. Ce que les médias appellent « baby drama » vient relancer le débat de la place des femmes en politique.