La construction du 4è Pont d’Abidjan devrait générer 100 000 emplois en faveur des jeunes

Partagez ceci :

Pendant que le président Ivoirien Alassane Ouattara prend part à Lomé, au Sommet conjoint entre la CEDEAO et la CEEAC, consacré à la paix, à la stabilité, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, son Premier ministre Gon Coulibaly procédait au lancement des travaux du 4è pont d’Abidjan.

Long de 7,5 Km et d’un coût global de 130 milliards de FCFA (dont 74% financé par la BAD), le 4è pont vise à désenclaver Yopougon et organiser la circulation dans ladite commune autour d’un axe structurant qui traverse tout le quartier d’Ouest au sud.

A en croire la Directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD, Marie-Laure Akin-Olugbade, les travaux lancés ce jour, devraient générer au cours de sa construction 100.000 emplois directs et indirects en faveur des jeunes.

Dan son intervention, Amadou Gon Coulibaly a expliqué que l’engagement du chef de l’Etat en faveur de la construction d’infrastructures importantes répond au besoin de moderniser la Côte d’Ivoire, afin d’en faire un pays émergent.

Il a annoncé la construction dans les mois à venir d’échangeurs notamment à ’’Akwaba’’ dans la commune de Port-Bouet, à l’école de Police, au Carrefour de la Riviera 3 et à la Palmeraie dans la commune de Cocody.

Le Chef du Gouvernement ivoirien a également annoncé pour septembre 2018 le démarrage des travaux de l’Université de San-Pedro. « Ceux de l’Université de Bondoukou sont prévus pour démarrer avant fin 2018 », a-t-il précisé.

Une fois achevé, le 4e pont permettra d’accroître la mobilité des personnes et des biens, réduire les embouteillages entre Yopougon-Plateau et vice-versa, désengorger l’autoroute du Nord en donnant une autre alternative aux usagers, puis enfin réduire les accidents de la circulation.

La livraison de l’ouvrage est prévue pour fin août 2020.

Infrastructures: