Umalis Group
Home / A la Une / Le Meza Malonga : un restaurant gastronomique à Kigali à ne pas manquer
Malonga

Le Meza Malonga : un restaurant gastronomique à Kigali à ne pas manquer

Partagez ceci :

Après un passage remarqué dans l’émission Top Chef en 2014, le chef Dieuveil Malonga ouvre enfin son premier restaurant, à Kigali, au Rwanda. Quelles sont les raisons qui l’ont amené à choisir de s’établir cette ville ? Voici la petite histoire de cet explorateur de la cuisine afro-fusion.

La cuisine gastronomique africaine du chef Malonga

L’art culinaire africain met en avant des saveurs pimentées et des parfums fleuris, parfois adoucis par un passage à la friteuse professionnelle qui rappelle les territoires, les coutumes et la philosophie de vie de l’Afrique. Le chef Dieuveil Malonga connaît très bien ceux-ci et on les retrouve dans ses plats gastronomiques. Le jeune homme de 28 ans, originaire du Congo, insiste sur le fait qu’il n’a pas ouvert un restaurant, mais bien un laboratoire culinaire. En effet, son objectif est de casser les codes afin de réinventer la cuisine africaine à partir des bases traditionnelles.

Le fait qu’il ait été formé en Europe affecte évidemment, grandement son style culinaire. Son objectif est d’offrir à ses clients une véritable expérience gustative, et pour ce faire, il fait dresser les assiettes devants les convives par les cuisiniers. Dans celles-ci, on retrouve des plats aux épices qui proviennent de toutes les régions d’Afrique.

Le Meza Malonga : un restaurant qui s’adresse tout d’abord aux visiteurs

Le choix du Rwanda, comme localisation de son restaurant, à laisser plusieurs personnes autour de lui perplexes, au départ. D’ailleurs, il ne parvenait pas à trouver du soutien pour entreprendre ce projet. Ses amis, mais aussi son banquier, se demandaient tous ce qu’il allait faire là-bas, dans un pays de la grandeur de la Bretagne, où 40 % de la population vit sous le seuil de la pauvreté et où l’on ne trouve pas de classe moyenne véritable.

Cependant, le but du chef Malonga était d’attirer les gens de passage dans la capitale rwandaise, à sa table. C’est en partie dû à la politique volontariste du gouvernement de Paul Kagame qu’il a fait ce choix. En effet, le Rwanda mise sur un tourisme de luxe pour attirer les visiteurs au cours des prochaines années. Son menu à 80 euros s’adresse clairement à eux, car peu de personnes dans le pays peuvent s’offrir un tel repas. Pourtant, le restaurant dit tourner à pleine capacité depuis quelques mois, malgré que le tourisme soit au point mort, à cause du coronavirus. Le prix a baissé à 50 euros, et cela semble avoir été suffisant pour attirer la foule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »