Accueil / Pays / Afrique Centrale / Cameroun / Le vice-Premier ministre camerounais meurt après 38 ans au gouvernement

Le vice-Premier ministre camerounais meurt après 38 ans au gouvernement

Partagez ceci :

Trois jours après l’inhumation du ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, un autre membre du gouvernement camerounais décède. Le vice-Premier ministre Amadou Ali, 79 ans, a consacré 38 années de sa vie à son pays.

Evacué en Suisse pour des soins de santé, l’homme politique a tiré sa révérence en début de semaine.

Né en 1943 à Kolofata, Amadou Ali a servi l’Etat camerounais pendant plusieurs décennies. D’abord premier adjoint préfectoral de Ngaoundéré, actuelle capitale régionale de l’Adamaoua, il intègre le ministère de l’Administration territoriale en qualité de directeur de l’organisation du territoire en 1972.

Après avoir occupé plusieurs postes, l’homme politique fait son entrée dans le gouvernement en 1984 dans lequel il a géré différents ministères tout en restant fidèle au parti au pouvoir, Rassemblement démocratique du peuple camerounais.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »