Accueil / A la Une / Cameroun : l’explosion d’une boite de nuit fait 17 morts

Cameroun : l’explosion d’une boite de nuit fait 17 morts

Partagez ceci :

Un incendie d’origine accidentelle provoqué par des feux d’artifice a tué au moins 17 personnes, dimanche 23 janvier, dans une discothèque, le Liv’s Night Club, situé dans un quartier huppé de Yaoundé. L’information est rapportée par France 24.

L’annonce a été faite dimanche par le porte-parole du gouvernement camerounais, René Emmanuel Sadi.

Selon ce membre du gouvernement, « le drame a été causé par les déflagrations issues des feux d’artifice habituellement utilisés en ces lieux, a en premier, consumé le plafond de l’édifice, entraînant par la suite, deux explosions de forte amplitude, et provoquant la panique et des bousculades parmi les personnes présentes à l’intérieur de la boite de nuit ».

Les corps ont été déposés à la morgue de l’hôpital militaire d’Ekounou à Yaoundé et les blessés internés à l’hôpital central de Yaoundé selon le ministre Sadi.

« Face à ce drame qui suscite l’émotion et la consternation », le président camerounais Paul Biya a adressé ses condoléances les plus attristées aux familles si durement éprouvées, ainsi que ses souhaits de prompt rétablissement à tous les blessés.

Ce drame survient alors que le pays accueille la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la compétition phare du football africain, du 9 janvier au 6 février 2022.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »