Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / L’Etat camerounais écrasé par le poids des subventions aux carburants

L’Etat camerounais écrasé par le poids des subventions aux carburants

Partagez ceci :

Les subventions des carburants reviennent plus chères au gouvernement camerounais par rapport aux prévisions. Selon les experts, 13% du budget du pays dont l’enveloppe pour 2022 est de 6080,4 milliards FCFA sont absorbés par la politique de subventions des carburants.

Le « caractère insoutenable de l’augmentation disproportionnée et mal ciblée des subventions des carburants » et la pression du Fonds monétaire international contraignent les autorités camerounaises à penser à une « restructuration du secteur des carburants » qui pourrait donner lieu à de nouvelles mesures fiscales pour l’année 2023.

L’Etat camerounais s’est pourtant promis depuis plusieurs années de maintenir fixes les prix de carburants à la pompe malgré les fluctuations enregistrées sur le marché mondial. Par conséquent, l’enveloppe des subventions aux carburants risque de grossir et pourrait atteindre 800 milliards FCFA, contre les 480 milliards prévus par la loi de finances en vigueur.

Selon les informations, les discussions sont en cours pour trouver « les scénarios de baisse de la subvention proposés par le FMI ainsi que les simulations fiscales qui s’y rattachent ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »