Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Mali : de quoi souffre (réellement) Choguel Maïga ?

Mali : de quoi souffre (réellement) Choguel Maïga ?

Partagez ceci :

« Vous le savez bien, à Bamako, sans la rumeur, la rue meurt ». Une déclaration qui prête à sourire…Ce sont les propos d’un officiel malien, suite à une interrogation de RFI sur l’hospitalisation de Choguel Maïga au Mali. Le Premier ministre est-il au repos forcé ou victime d’un AVC ? Beaucoup s’interrogent.

La nomination du colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, pour assurer l’intérim de M. Choguel Kokalla Maïga, a relancé les rumeurs sur l’état de santé réel du chef du gouvernement.

D’après RFI, Choguel Maïga souffre d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique. 

Selon une source médicale, « l’AVC ischémique se produit généralement lorsqu’une artère cérébrale est obstruée ».

Deux sources au cœur du dossier interrogées séparément par notre source, se prononcent sur l’évolution de son état :

« Il faut respecter le secret médical. Ce que je peux dire, c’est confirmer l’AVC ischémique. Mais je veux ajouter qu’il est au stade actuel en bonne voie de récupération. » 

Selon la seconde source, « pour le moment, on peut dire que l’évolution est favorable. Globalement, ça va. À ce jour, il articule, mais il marche un peu difficilement. »

Les deux sources citées séparément insistent cependant : même si la clinique privée Pasteur de Bamako au sein de laquelle Choguel Maïga est hospitalisé est équipée pour faire face à la situation, son évacuation vers l’extérieur sera nécessaire en vue de soins plus poussés.

« L’ancien président IBK [décédé en janvier dernier ; Ndlr] a eu quasiment le même mal. Hospitalisé ici à Pasteur, on a bien fini par l’évacuer malgré le haut niveau du plateau technique », achève de convaincre un des deux interlocuteurs cités plus haut.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »