Accueil / Africa top success / Mali: des coups de feu entendus près du camp Kati
Kati Mali
A picture shows a truck at the military base in Kati, Mali, on August 19, 2020, a day after the military arrested the Malian president Ibrahim Boubacar Keita and he officially resigned. - The United Nations Security Council on August 19 joined a chorus of international voices pressing for a return to civilian rule in Mali after a coup on August 18, as an army officer declared himself leader of the mutinying soldiers after the overthrow of the president following months of protests. (Photo by ANNIE RISEMBERG / AFP)

Mali: des coups de feu entendus près du camp Kati

Partagez ceci :

A Bamako, au Mali, ce vendredi 22 juillet, dès l’aube, des tirs nourris ont été entendus dans les environs du camp militaire de Kati. Pour l’heure, aucun bilan n’est encore signalé.

Les riverains du camp Soundjata Keita de Kati ont été réveillés ce vendredi matin avec des coups de feu. Selon les informations confirmées par des témoins, les premiers coups de feu ont retenti à partir de 5 heures du matin. Les témoins parlent de fortes détonations de rafales.

Selon les mêmes sources, les auteurs de ces tirs seraient des hommes bien armés non encore identifiés. Les Forces armées maliennes (FAMA) auraient aussitôt lancé une réplique pour écarter ces hommes armés.

Signalons que le camp Kati est le lieu de résidence du Colonel Assimi Goita, président du gouvernement de Transition et de son ministre de la Défense.

Quels sont les mobiles de ces assaillants qui ont tenté d’attaquer la plus puissante garnison du pays? Serait-ce une tentative de renversement du gouvernement de Transition ? Pour l’heure, aucune information n’a encore filtré du côté du Palais de Bamako.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »