Accueil / Politique / Mali: le gouvernement de Transition réagit après l’arrestation des militaires ivoiriens
Assimi Goita 612

Mali: le gouvernement de Transition réagit après l’arrestation des militaires ivoiriens

Partagez ceci :

Le gouvernement de Transition au Mali qualifie les militaires ivoiriens interpellés à l’aéroport de Bamako ce dimanche 10 juillet 2022 de mercenaires.

Elle était attendue, cette réaction du gouvernement de Transition au Mali. Dans un communiqué publié dans la soirée de ce lundi 11 juillet 2022, le gouvernement de Transition affirme que la profession réelle des militaires arrêtés étaient dissimulée. Sur le document de voyage de ces soldats sont inscrites des professions telles que : étudiants, chauffeurs, maçons, mécaniciens, vendeuses, électriciens, vigiles, peintres, etc. « Ces militaires dont une trentaine de forces spéciales étaient en possession d’armes et de minutions de guerre sans ordre de mission, ni autorisation », peut-on lire en partie dans le communiqué.

Par ailleurs, il affirme que ces mercenaires présumés avaient pour mission de déstabiliser le Mali. « Le dessein funeste des personnes interpellées était manifestement de briser la dynamique de la refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l’ordre constitutionnel », indique le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga.

Contactées par Bamako si l’on en croit le communiqué, les autorités ivoiriennes auraient déclaré n’avoir aucun lien avec ces militaires arrêtés.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »