Accueil / Africa top success / Mali : la MINUSMA a besoin du « soutien » des autorités maliennes

Mali : la MINUSMA a besoin du « soutien » des autorités maliennes

Partagez ceci :

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) veut pouvoir compter sur l’appui des autorités de la Transition pour mener à bien son mandat qui court jusqu’en 2023.

Jeudi, le chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane, a indiqué que la Mission a besoin du « soutien » et de la « coopération » des autorités militaires pour accomplir son mandat.

Notre travail au Mali ne peut être mené à bien qu’avec le soutien et la coopération des autorités maliennes », a dit jeudi M. Wane en conférence de presse à Bamako, appelant à un « dialogue constant » pour surmonter des « incompréhensions ».

Le mandat de la MINUSMA a été renouvelé le 29 juin dernier pour un an supplémentaire. Les autorités de Bamako avaient alors réagi par une « opposition ferme » à la liberté de mouvement des Casques bleus pour des investigations liées aux droits de l’homme.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »