Accueil / Africa top success / Mali: suspension des rotations de la Minusma par le gouvernement

Mali: suspension des rotations de la Minusma par le gouvernement

Partagez ceci :

Les rotations de la Minusma au Mali sont suspendues jusqu’à nouvel orde. Ainsi en ont décidé jeudi les autorités de la Transition dans un contexte de crise avec la Côte d’Ivoire, accusée par Bamako de tentative de « déstabilisation ».

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères du Mali, toutes les rotations des contingents militaires et policiers de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), y compris celles déjà programmées ou annoncées.

Le communiqué précise que cette décision s’applique jusqu’à « l’organisation » par la partie malienne, « d’une réunion » dont la date n’a pas été communiquée. Ceci pour « faciliter la coordination et la réglementation » de la rotation de ces contingents. Les autorités maliennes justifient leur décision en invoquant le « contexte de sécurité nationale ».

Lundi, le gouvernement du Mali a annoncé avoir interpellé 49 militaires ivoiriens arrivés « illégalement » à Bamako pour, selon les autorités du pays, « briser la dynamique de refondation » de l’Etat malien.

Abidjan a immédiatement réagi en assurant que la présence des soldats était plutôt régulière, et a exigé leur « libération sans délai ».

La Minusma ne reconnaît pas ces militaires comme faisant partie de son effectif. L’Allemagne dont les soldats ferait partie du contingent de la Minusma conteste les avoir recrutés dans le cadre de la sécurisation de sites logistiques SAS, comme l’ont affirmé les militaires eux-mêmes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »