Home / A la Une / Ndjamena en ébullition, Macron appelle à une transition pacifique

Ndjamena en ébullition, Macron appelle à une transition pacifique

Partagez ceci :

Des populations sont descendues dans la rue à l’appel des opposants et de la société civile hostiles au Conseil militaire de transition au Tchad. Après un 27 avril 2021 très mouvementé, de nouvelles mobilisations sont prévues ce mercredi 28 avril en dépit du discours rassembleur de Mahamat Idriss Déby.

Une foule de personnes étaient dans les rues de Ndjamena pour exiger le départ du Conseil militaire de transition et dénoncer la politique française, jugée « complice d’une dérive monarchique » du pays. Des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu et on compte des morts et plusieurs blessés.

La répression des manifestations et les violences ont été condamnées par le président français Emmanuel Macron et le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, qui était à l’Elysée pour un déjeuner de travail avec le dossier tchadien au cœur des échanges.

« J’ai apporté mon soutien à la stabilité et à l’intégrité du Tchad, très clairement à Ndjamena. Je suis pour une transition pacifique, démocratique, inclusive ; je ne suis pas pour un plan de succession. Et la France ne sera jamais aux côtés de celles et ceux qui forment ce projet », a déclaré Macron.

Selon des informations, une mission de médiation de l’Union africaine conduite par le Nigérian Bankole Adéoye, le nouveau commissaire Paix et Sécurité de l’UA, sera à Ndjamena dans les prochains jours.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »