Accueil / A la Une / Ni John Fru Ndi: l’opposant camerounais kidnappé 2 fois en l’espace de 2 mois

Ni John Fru Ndi: l’opposant camerounais kidnappé 2 fois en l’espace de 2 mois

Partagez ceci :

Deux enlèvements dans l’intervalle de deux mois. Le 27 avril dernier, l’opposant historique a été kidnappé quand il se rendait aux obsèques d’un député de son parti avant d’être libéré quelques heures plus tard. Cette fois, Ni John Fru Ndi a été embarqué dans une voiture rouge, précédée de quelques motos alors qu’il revenait vendredi 28 juin,de l’hôpital de Bingo, où il avait effectué un bilan de santé dans la matinée.

Son chauffeur ayant essayé de s’interposer, rapporte Jeune Afrique, s’est fait tirer dessus à bout pourtant et a été grièvement blessé. Conduit aux urgences de l’hôpital régional de la ville, ces jours seraient toujours en danger.

Si notre source indique que les auteurs de ce rapt ne sont pour le moment pas connus, RFI souligne pour sa part que le président du parti SDF, a été enlevé par des indépendantistes, en région anglophone.

Selon un communiqué de son parti, des individus non identifiés ont fait irruption à l’entrée du domicile de Ni John Fru Ndi vendredi en milieu d’après-midi.

Ils ont procédé à des tirs de sommation pour tenir à l’écart sa garde avant d’entrer dans la résidence. Ni John Fru Ndi « est alors sorti pour s’enquérir de la situation et c’est alors que les assaillants l’ont enlevé pour une destination inconnue ».

Après avoir recouvré la liberté en avril dernier, Ni John Fru Ndi avait expliqué que les milices séparatistes lui avaient demandé de rallier leur cause, ce qu’il a refusé.

Jean-Robert Wafo, en charge de l’information pour le SDF, regrette qu’aucune mesure officielle n’ait été prise pour assurer la sécurité de Ni John Fru Ndi après ce premier incident.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »