Accueil / A la Une / Nigéria : accusée de sorcellerie, une prophétesse a été enterrée vivante

Nigéria : accusée de sorcellerie, une prophétesse a été enterrée vivante

Partagez ceci :

Les faits se dérouleraient dans le village d’Ikot Edem Odo dans l’État de Cross River, au sud du Nigeria. Une prophétesse a été enterrée vivante par des membres de sa famille qui la soupçonnent d’être à l’origine des morts prématurées dans la famille.

Selon ses accusateurs, cette prophétesse aurait offert aux membres de sa famille un rituel pour gagner de l’argent et aurait tué cinq membres de la famille.

A la suite des décès mystérieux qui se produisaient régulièrement dans la famille, une réunion fut convoquée pour en trouver la cause.

« Lorsque la famille a découvert qu’elle était responsable des meurtres. Une réunion a été convoquée et elle a été invitée à se présenter devant la famille pour expliquer son rôle, mais elle a refusé d’honorer les invitations de la famille et a donné des excuses qu’elle était trop occupée par les activités de l’église », ont expliqué les proches de la défunte.

Ses absences répétées aux réunions de la famille ont convaincu la famille qu’elle était impliquée dans les décès.

L’affaire a été signalée à la police et cinq suspects en rapport avec le meurtre attendent leur jugement devant le tribunal une fois les enquêtes terminées.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »