Home / Affaires / Nigeria : environ 387 pharmacies fermées par l’ordre des pharmaciens

Nigeria : environ 387 pharmacies fermées par l’ordre des pharmaciens

Partagez ceci :

Au Nigeria, l’ordre des pharmaciens vient de fermer 387 pharmacies illégales dans l’Etat de Benue au centre du pays. Elles sont fermées pour faute de non-conformité à la réglementation en vigueur dans le pays.

Les pharmacies non-conformes à la réglementation en vigueur au Nigeria sont sommées de cesser toutes activités. Elles sont 387 officines fermées par l’ordre des pharmaciens en mission dans l’Etat de Benue.

A en croire le PCN, c’est le résultat d’une mission d’inspection effectuée dans le souci d’assainir le secteur.

« À la fin de l’exercice, un total de 556 établissements ont été visités et 387 ont été fermés », a déclaré Anthonia Aruya, la responsable du PCN. C‘était au cours d’une conférence presse animée dans la ville voisine de Makurdi.

Selon africanews, des mesures sont prises pour éradiquer le commerce de faux médicaments qui ne cesse de prendre de l’ampleur en Afrique. De récentes études de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent que 42 % de produits pharmaceutiques « inférieurs » proviennent de l’Afrique au sud du Sahara.

« Notre initiative visait à rationaliser la chaîne de valeur de la distribution de médicaments afin de promouvoir la fourniture de médicaments sûrs, efficaces et de qualité distribuée dans des locaux enregistrés et actuellement agréés », a expliqué Mme Aruya.

Elle a ainsi demandé aux populations de s’assurer de la conformité d’une pharmaceutique aux normes avant d’acheter des produits, rapporte notre source.

Reste à savoir si ces initiatives s’inscriront dans la durée dans un pays qui est également malade de la corruption (36è place dans le continent et 148è dans le monde selon Transparency International).

Traduction »