Accueil / Africa top success / RDC: augmentation du nombre de permis pétroliers et gaziers
BUKIMA, VIRUNGA NATIONAL PARK, DRC - AUGUST 6: The Bageni family in the gorilla sector of Virunga National Park, on August 6, 2013 in Bukima, DR Congo. The gorilla sector is currently occupied by the M23 rebel movement of the Congolese army. Despite this and a previous occupation by a previous rebel group, the gorillas continue to survive, largely due the efforts of the ICCN, the Congolese Conservation Authority. The previous Bukima camps were destroyed, first by the CNDP rebel movement in 2008 and 2009; now most recently by their followers, the M23 rebels. Despite these setbacks and the ongoing danger, the ICCN Congolese conservation rangers continue to protect the mountain gorillas of the region and to plan for tourism which will follow if peace is achieved. UK company Soco International PLC is planning to explore for oil in DRC's Virunga National Park, a protected World Heritage Site and most biodiverse park in Africa. (Photo by Brent Stirton/Getty Images for WWF-Canon)

RDC: augmentation du nombre de permis pétroliers et gaziers

Partagez ceci :

La République démocratique du Congo (RDC) a augmenté le nombre de permis pétroliers et gaziers mis aux enchères en juillet, y compris dans une zone qui chevauche le site du patrimoine mondial de l’Unesco des Virunga et des blocs précédemment détenus par le milliardaire israélien Dan Gertler.

Kinshasa portera désormais sur 27 blocs pétroliers et trois permis gaziers, a indiqué lundi le ministère du Pétrole de la RDC dans un communiqué. Le ministère prévoyait auparavant d’offrir un total de 16 concessions. 

L’appel d’offres devrait avoir lieu les 28 et 29 juillet dans la capitale. 

Le gouvernement a ajouté les nouveaux permis à la vente aux enchères afin de « maximiser l’opportunité pour le pays dans le cadre de ce processus », a déclaré le ministère dans le communiqué. 

Les deux blocs anciennement détenus par Gertler pourraient être parmi les actifs les plus précieux mis aux enchères.

Monsieur Gertler avait conclu en mars un accord avec le gouvernement congolais, visant à remettre à la RDC ses blocs pour neutraliser les sanctions du gouvernement américain pour une présomption de corruption concernant ses activités en RDC. 

Les permis gaziers se trouvent sur le lac Kivu, le long de la frontière orientale de la RDC avec le Rwanda, qui exploite déjà l’abondant gaz méthane trouvé sous le lac.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »