Sénégal: Bineta Gueye « Je crois encore plus en mon pays et en l’Afrique »

La fuite des cerveaux, véritable casse tête des pays africains, serait en pleine réduction dans certains pays. Même si le retour au pays comporte d’énormes sacrifices et risques, on n’est mieux que chez soi, dit l’adage.

C’est le cas au Sénégal de Bineta Gueye, qui n’a pas trop hésité à laisser tomber sa carrière florissante dans la communication au Canada pour revenir au Sénégal, sa terre natale. Grande activiste, à la base, pour la cause humanitaire au sein d’Amnesty internationale, la jeune femme n’pas eu trop de difficulté à trouver le chemin de la communication dans le pays qui l’a accueilli, le Canada.

Malgré les responsabilités liées à son statut d’Associée Principale à l’ALBG Canada, la jeune femme est devenue membre active de la société québécoise en s’investissant comme bénévole au sein du Conseil d’administration de la Maison l’Entr’Amis et Co-fondatrice de l’Association des Sénégalais de Trois-Rivières, puis en adhérant à la Jeune Chambre de Commerce de Montréal, à la Chambre de Commerce de Montréal Métropolitain.

Mais, elle avait toujours cette sensation qu’il lui manquait quelque chose qui n’est autre que son cher Sénégal rapporte reussirbusiness.com.

«Le discours de l’ancien Président américain, Barack Obama, sur l’actualité des opportunités d’affaires en Afrique, a participé à me conforter dans mon choix de rentrer au Sénégal. De prendre le train qui amènera l’Afrique et le Sénégal vers les sommets. A l’image de la publication du cabinet Deloitte qui faisait du continent, la Chine d’il y a 30 ans. Aujourd’hui, je crois encore plus en mon pays et en l’Afrique», a-t-elle signifié.

Actuellement, Bineta Gueye, est à la tête de la filiale Afrique d’ALBG communication. Convaincue d’apporter une valeur ajoutée à son domaine, elle entend participer à la construction d’un Sénégal émergent et conquérir l’Afrique notamment l’Afrique de l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *