Sénégal: « Maîtresse d’un homme d’affaire marié », la série qui enflamme !

Au Sénégal « Maîtresse d’un homme d’affaire marié », est la plus récente des séries télévisées qui s’offre au public local. Une production originale qui fait beaucoup parler dans la capitale Dakar et dans les autres villes du pays. Entre satisfaction et controverse, cette œuvre artistique nourri le quotidien de certains.

« Maitresse d’un homme d’affaire marié », est diffusée depuis quelques semaines sur une chaine de télévision privée. La controverse suscitée par la série pousse les autorités du pays à se poser des questions sur la suspension ou non de sa diffusion. 

Cette production de Marodi TV se veut décomplexée. Elle réunit des milliers de sénégalais devant leur postes téléviseurs. Mais la divergence des sensibilités fait que certains de ses aspects choquent l’opinion. Les admirateurs de la série saluent par exemple le casting extrêmement réussit. En effet, le choix des actrices qui ne se dépigmentent pas et qui consomment les produits de stylistes et artisans sénégalais est une particularité qui séduit beaucoup.

Mais de l’autre coté, les critiques visent surtout le contenu. Il s’agit notamment des sujets parfois gênants dans la société sénégalaise comme celui des relations extra conjugales théoriquement inadmissibles. Et pourtant, les initiateurs voulaient juste briser les tabous, faire bouger les lignes.

Sur les réseaux sociaux certains blogueurs s’insurgent contre les expressions crues utilisées. Les autorités religieuses pour leur part dénoncent cette production qui « déprave les mœurs et détruit les valeurs » selon l’imam Omar Sall.  Selon les médias locaux, Mame Mactar Guèye de l’ONG Jamra, parle de contenu « pornographique » .

Pour l’instant, les diffusions n’ont pas été suspendues et occupent les soirées des milliers de téléspectateurs sénégalais qui se réjouissent plutôt de cette production qui reflète les réalités des maux de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *