Soudan du sud: en guerre contre la prostitution, le gouvernement interdit les boites de nuit

Partagez ceci :

Jeunes ou adolescents… le plus vieux métier du monde regorge de nos jours toutes les tranches d’âges. Une situation répandue dans la plupart des pays africains, qui n’est pas de nature à plaire aux gouvernants. Au Soudan du Sud, les autorités auraient trouvé le moyen de freiner la prostitution notamment la prostitution des adolescentes.

Pour freiner la prostitution grandissante des adolescentes dans le pays, les autorités ont décidé la fermeture des discothèques.

Les discothèques sont ainsi interdites, selon une décision prise par le gouverneur de l’État de Jubek après une réunion avec le Président Salva Kiir, rapporte Koaci. Les discothèques seraient l’endroit propice pour la propagande de ce métier.

« Nous interdisons complètement les discothèques parce que ce qui s’y passe est vraiment dangereux pour l’avenir du pays », a-t-il dit.

Selon lui, des adolescentes de 13 ans fréquentent les nightclubs. « Nous sommes sérieux et nous allons nous assurer que les discothèques ne fonctionnent pas dans ce pays », rapporte notre source.

A part les discothèques, les bars sont aussi contraints à des horaires de fermeture.

Les bars seront fonctionnels jusqu’à  22 h  au plus tard à Juba. Outre ces deux mesures, ne se rend plus à l’hôtel qui veut.

Tous les couples désireux de séjourner ou de prendre chambres dans un hôtel doivent fournir un certificat de mariage pour y avoir accès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *