Sud Soudan: Kiir libère des opposants

Partagez ceci :

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a ordonné la libération de tous les prisonniers de guerre et prisonniers politiques de son pays.

C’est la suite logique de l’accord de paix qui avait été signé le mois dernier avec le chef rebelle Riek Machar. Le document stipulait cette impérieuse nécessité de libérer des prisonniers de guerre et politique.  Le président veut donc respecter sa parole en offrant la liberté à ceux qui sont derrière les barreaux.

Bon nombre de combattants et de partisans de Machar sont en détention depuis des années. Ceux-ci avaient été arrêté dans les différentes opérations de lutte contre le mouvement. En dehors de ceux-ci, des militants et d’autres critiques du gouvernement de Kiir se retrouvent derrières les barreaux.

De nombreux prisonniers sont détenus dans des installations militaires dans la capitale, Juba.

L’accord de paix qui avait été signé entre les deux parties visait à mettre un terme à plus de cinq années de guerre civile au Soudan du Sud. Le document autorise aussi Mashar à rentrer dans son pays pour y occuper le poste de Vice-président.

Indépendant depuis 2011, le Soudan du sud n’a pas vraiment réussi à se stabiliser tant sur le plan politique que sécuritaire. Et pourtant les priorités restent ailleurs dans le pays. La pauvreté frappe une bonne partie de la population et les besoins restent importants à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *