Home / deux / « Zlec »: l’Afrique à la conquête du commerce mondial

« Zlec »: l’Afrique à la conquête du commerce mondial

Partagez ceci :

Après plusieurs tractations, le libre-échange continental est effectif entre les pays africains. La Zlec, « Zone de libre-échange continentale », un des projets phare de l’UA est entrée en vigueur le 30 mai dernier.


Le projet a pour but d’augmenter le commerce intra-africain de 60% d’ici 2022, a annoncé l’UA, comme rapporté l’AFP.

En tout 52 sur 55 états membres ont en mars 2018, ont signé l’accord portant création de la Zlec.

Il fallait que 22 membres au moins ratifient la Zlec et le notifient officiellement à l’organisation continentale. Un pas qui fut franchi il y a quelques semaines.

« Nous célébrons le triomphe d’un engagement courageux, pragmatique et continental pour l’intégration économique », s’est réjoui Albert Muchanga, commissaire de l’UA pour le Commerce et l’Industrie.

D’autres pays promettent encore des ratifications dans les jours à venir. La zone de libre-échange doit, il faut le souligner, permettre l’élimination progressive des droits de douane entre pays membres de l’UA.

La suppression des taxes devrait favoriser le commerce au sein du continent, permettant ainsi aux pays africains de s’émanciper d’un système économique trop centré sur l’exploitation des matières premières.

Même si certains restent sceptiques, les experts estiment que cet accord stimulera le commerce en Afrique et renforcera la position du continent dans le commerce mondial.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »