Home / A la Une / « Atlantic Pétrochimie » : le nouveau grand projet pétrolier du Congo

« Atlantic Pétrochimie » : le nouveau grand projet pétrolier du Congo

Partagez ceci :

Le président Denis Sassou-N’Guesso, a posé dimanche 21 février à Fouta, localité située à environ 20 km à l’Est de Pointe-Noire, la première pierre de construction de la nouvelle raffinerie du Congo. Des investisseurs chinois sont derrière ce projet pétrolier prévu pour être opérationnel en 2023

En 2023, le Congo sera doté d’une nouvelle raffinerie du brut d’une capacité de 2,5 millions de tonnes par an, financée par le groupe chinois Beijing fortune Dingheng investment Co Ltd.

La nouvelle raffinerie sera dénommée « Atlantic Pétrochimie » (AP). Le modèle type est celui d’une raffinerie modulable dont les produits finis seront principalement les essences et gazoles de qualité supérieure, les gaz de pétrole liquéfiés, les pétroles lampants.

Selon le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya, « cette nouvelle raffinerie permettra de satisfaire la demande sans cesse croissante du Congo en produits pétroliers. Demande que n’arrive pas à satisfaire la première raffinerie du pays, la Congolaise de Raffinage (CORAF), inaugurée en décembre 1982, avec une capacité installée de raffinage de 1 million de tonnes par an ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »