Accueil / Africa top success / À l’heure actuelle, « la sécurité des officiels » aux Evala « n’est pas certifiée », selon Gerry Taama

À l’heure actuelle, « la sécurité des officiels » aux Evala « n’est pas certifiée », selon Gerry Taama

Partagez ceci :

Vendredi sanglant dans le nord du Togo. Après la série d’attaques perpétrées la nuit dernière dans des localités situées dans cette zone du Togo, des affrontements seraient en cours. On parle de dizaines de morts, selon le député Gerry Taama, qui s’inquiète de la sécurité des officiels togolais présents à Kara où se déroulent les luttes traditionnelles Evala.

« Les nouvelles qui nous viennent de la zone frontière nord sont très inquiétantes. On parle de dizaine de morts suite à l’attaque de plusieurs villages par les terroristes. J’attends d’en savoir plus pour vous revenir« , a écrit vendredi Gerry Taama sur sa page Facebook.

Pour l’ancien officier de l’armée togolaise, « avec l’ampleur de l’attaque de cette nuit« , il est souhaitable que les festivités liées au Evala soient suspendues, « du moins la participation des officiels« . Car, « leur sécurité même n’est pas certifiée. Ces fous peuvent frapper partout. »

Aux premières heures de ce vendredi matin, des informations faisaient état d’au moins une quinzaine de personnes tuées la nuit dernière dans une série d’attaques dans des localités de la préfecture de Kpendjal, au nord du Togo. Soit quelques heures après l’aveu de l’armée togolaise qui reconnaît avoir tué par erreur, sept enfants, pris pour des terroristes, dans la même zone.

Le Togo est confronté à des attaques terroristes depuis novembre 2021. Pour des raisons de sécurité, les manifestations publiques sont interdites à Lomé, la capitale, qui se situe à plusieurs centaines de kilomètres. En revanche, les Evala battent leur plein dans la préfecture de la Kozah, au Nord du Togo. Ces luttes traditionnelles drainent chaque année des foules immenses. Il ya donc de quoi s’inquiéter pour la sécurité des officiels togolais dont la présence à ces festivités n’est pas importante, ainsi que le pense Gerry Taama.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »