Umalis Group
Home / A la Une / Aïchata Bagayoko : l’astuce pour éviter les produits chimiques dans l’agriculture

Aïchata Bagayoko : l’astuce pour éviter les produits chimiques dans l’agriculture

Partagez ceci :

Aïchata Bagayoko est jeune mais a de grandes ambitions dans l’agriculture. Cette malienne a fondé « Faso Agri Bio ». Une structure qui se charge de mettre en valeur de fruits et légumes bio locaux certifiés.

A seulement 22ans, cette Malienne veut perpetuer la tradition d’une agriculture saine pronée par son père. Diplômée en licence en Agroeconomie à l’institut polytechnique rurale de formation et des recherches appliquées (ipr/ifra de katibougou) en 2018, elle veut suivre le pas de son père agronome.

« Depuis toute petite je suis passionnée de l’agriculture surtout des produits agricoles bio. Il y’a deux ans j’ai remarqué que les produits agricoles que nous consommons contiennent beaucoup de produits chimiques, qui sont importés de l’extérieur dont on ne connait pas les mécanismes qui leurs ont permis de mûrir rapidement et qui de surcroît nous procurent des maladies comme: l’hypertension; des allergies ; des irritations de la peau , des problèmes aux yeux, aux poumons; des soucis de fertilité; le cancer etc » confie-elle.

Face à ce constat, Aïchata Bagayoko a décidé de créer son entreprise. « Mon projet consiste à protéger la santé de demain comme un dicton le dit «un esprit saint dans un corps saint». J’aide la population malienne à consommer les produits agricoles bio à travers la mise en valeur de fruits et légumes bio locaux certifiés » poursuit-elle.

Elle ne rate pas les opportunités pour inviter tous les différents acteurs de l’agriculture à redoubler de vigilance face à ce problème de santé public. « Nous n’avons pas besoin d’être jeune pour ne pas se sentir épris de la condition de tout un peuple. C’est à nous de préserver les conditions de vie afin de pouvoir braver tous ensemble les enjeux capitaux de ce monde ».

Traduction »