Accueil / A la Une / Au Sénégal, la restauration du poste de Premier ministre fait débat

Au Sénégal, la restauration du poste de Premier ministre fait débat

Partagez ceci :

Après avoir supprimé le poste de Premier ministre en mai 2019 après sa réélection pour un second mandat, le chef de l’État sénégalais Macky Sall souhaite de nouveau un retour au système exécutif à deux têtes.

Le projet de loi portant révision de la Constitution a été adopté par le Conseil des ministres. Le texte doit maintenant être voté par les députés.

Cette restauration « vient adapter l’organisation du pouvoir exécutif à un nouvel environnement économique et socio-politique » et implique « la réintroduction de la responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée nationale » ainsi que « le pouvoir de dissolution de celle-ci dévolu au président de la République ».

Le retour d’un Premier ministre dans un contexte de pré-campagne pour les élections locales de janvier prochain suscite des interrogations diverses.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »