Accueil / A la Une / Burkina Faso: une cinquantaine de civils décèdent après une nouvelle attaque armée

Burkina Faso: une cinquantaine de civils décèdent après une nouvelle attaque armée

Partagez ceci :

Des individus armés non-identifiés ont perpétré mercredi une nouvelle attaque dans la région de l’est du Burkina Faso. Cet énième coup de force a causé la mort d’une cinquantaine de personnes civiles.

Depuis des années, le Burkina Faso est le théâtre de plusieurs attaques armées ciblées. La dernière en date est celle du mercredi 25 mai dernier. Dans un communiqué, le gouverneur de la région a expliqué les circonstances de la survenue de ce drame qui a coûté la vie à une cinquantaine de civils.  « Le mercredi 25 mai 2022, des habitants de Madjoari sous la menace terroriste, qui tentaient de rejoindre Nadiagou, dans la commune de Pama, ont été pris pour cible aux environs du pont Singou par des Individus armés non identifiés (IANI). Le bilan provisoire ferait état d’une cinquantaine de personnes tuées », a indiqué le gouverneur dans un communiqué.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »