Home / A la Une / Burkina: le mémorial Thomas Sankara enfin dévoilé (photos)

Burkina: le mémorial Thomas Sankara enfin dévoilé (photos)

Partagez ceci :

Bien qu’il soit présent dans les cœurs de plus d’un, le père de la révolution du Burkina Faso, Thomas Sankara a été immortalisé physiquement. Le 02 mars dernier, le président Kaboré et l’ancien président ghanéen J.J Rwalings ont dévoilé la statue faite en l’honneur du père de la révolution.

En bronze, la géante statue de cinq mètres en «Ronde boss» de feu Thomas Isidore Sankara et de ses douze compagnons fauchés, le 15 octobre 1987, a été présenté au public sur le site du Conseil de l’Entente.

“Nous avons des émotions sur ce site mais nous devons capitaliser ces émotions pour avancer. Ceux qui sont tombés ici nous rappellent qu’on lutte pour la liberté et la justice”, a déclaré M. Rawlings, présenté comme un “grand ami” de Sankara.

« Ce lieu tristement célèbre qui accueille la statue révèle une charge historique et émotionnelle de notre pays », a déclaré le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango.

« Sous l’impulsion du Président du Faso, le gouvernement, par ma voix, se félicite de telle initiative et encourage l’ensemble des acteurs à persévérer pour l’aboutissement du processus de réhabilitation de la mémoire de Thomas Sankara et de ses compagnons », a-t-il ajouté.

Sur le monument, sont aussi représentés les bustes de trois des douze compagnons tués en même temps que le capitaine. Une manière de rendre aussi hommage aux soldats qui sont tombés ce fameux, 15 octobre 1987, « jeudi noir ».

Le président Kaboré a par la suite assuré que l’assassinat du leader de la Révolution d’août 1983 ne va pas rester impuni. Il a rendu hommage à l’illustre disparu et à ses douze camarades martyrs dont les idées traversent les âges et qui, selon lui, méritent d’être magnifiées.

Désormais, on ne parlera plus de Conseil de l’Entente mais du site du mémorial Thomas-Sankara, a rassuré une personnalité du gouvernement également présente à l’inauguration.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »