Umalis Group
Home / A la Une / Burundi : meurtres, disparitions et détentions arbitraires inquiètent l’ONU
Évariste Ndayishimiye

Burundi : meurtres, disparitions et détentions arbitraires inquiètent l’ONU

Partagez ceci :

Évariste Ndayishimiye fera-t-il mieux que Pierre Nkurunziza? La question vaut son pesant d’or. Une commission d’enquête des Nations Unies dit n’avoir noté aucune amélioration dans le respect des droits de l’homme au Burundi, renseigne Africanews.

Certes, le nouveau président Évariste Ndayishimiye affiche une volonté de changement par rapport à son prédécesseur.

Mais les meurtres, les détentions arbitraires et les disparitions continuent d’être commis au Burundi.

Les enquêteurs des Nations Unies n’ont pu que constater que ses espoirs n’ont pas encore été concrétisés depuis juin dernier, lorsqu’après avoir remporté l’élection présidentielle, il prend le pouvoir plus tôt que prévu à la mort soudaine de son prédécesseur.

Ndayishimiye continue à œuvrer pour une réforme globale du Burundi et pour l’ouverture du pays enclavé qui a été réduit à un paria international pendant les 15 années de domination de Pierre Nkurunziza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »