Accueil / A la Une / Cameroun: le général Thierry Marchand, nouvel ambassadeur de France

Cameroun: le général Thierry Marchand, nouvel ambassadeur de France

Partagez ceci :

Le décret officialisant la nomination du général Thierry Marchand à la tête de l’ambassade de France au Cameroun est tombé le 15 septembre 2022.

La nouvelle de la nomination du général d’armée Thierry Marchand au poste d’ambassadeur de France au Cameroun  avait déjà été révélée depuis le mois de juillet par La Lettre du Continent. Le président français Emmanuel Macron l’a confirmé par un décret du 15 septembre dernier. Le général d’armée Thierry Marchand remplace donc son compatriote Christophe Guilhou, arrivé en fin de séjour. 

C’est en effet au lendemain de la visite du président français au Cameroun que la rumeur de la nomination d’un nouvel ambassadeur de France  au Cameroun a commencé à circuler. Mais plusieurs Camerounais avaient déjà montré leur réticence du fait que c’est un général qui était annoncé à la tête de la diplomatie française à Yaoundé.  Son prédécesseur, Christophe Guilhou, a d’ailleurs entamé depuis quelques jours une tournée d’adieu au sein de quelques administrations camerounaises, laquelle l’a conduit le jeudi 15 septembre 2022 chez le ministre de la Décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam, ainsi que chez le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’artisanat.

Il faut préciser que le choix porté sur Général Thierry Marchand intervient dans un contexte où la coopération militaire entre le Cameroun et la France bat de l’aile, alors qu’elle avait été renouvelée en septembre 2021, après les accords signés en novembre 1960, en février 1974 et en mai 2009. Au mois d’avril dernier, Paul Biya a autorisé son pays à signer un accord de coopération militaire avec la Russie, une pilule difficile à avaler pour l’Elysée.

Rappelons que Thierry Marchand a servi au Gabon, en République Centrafricaine, à Djibouti et en Somalie. Il occupait avant sa nomination au Cameroun la tête de la Direction de la coopération de sécurité et de Défense (DCSD) du Quai d’Orsay.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »