Accueil / A la Une / Crise politique en Tunisie : le président Kaïs Saïed fermé à tout dialogue

Crise politique en Tunisie : le président Kaïs Saïed fermé à tout dialogue

Partagez ceci :

Alors que les appels de multiplient pour l’ouverture des pourparlers en vue de trouver une porte de sortie de crise en Tunisie, le chef de l’Etat affirme qu’il n’y aura « pas de dialogue, sauf avec les gens honnêtes », excluant toute discussion avec ce qu’il a qualifié de « cellules cancéreuses ». « Pas de marche arrière possible », déclare Kaïs Saïed.

En fin juillet, le président tunisien a décidé de suspendre les activités du Parlement pour un mois et de limoger le chef du gouvernement, Hichem Mechich.

A ce jour, Kaïs Saïed n’a toujours pas nommé de nouveau Premier ministre, ni annoncé de mesures pour sortir de l’état d’urgence ou fait part de ses intentions sur le long terme.

La France, de même que les États-Unis, a appelé la semaine dernière à la formation rapide d’un gouvernement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »