Accueil / A la Une / Tunisie : une grande marche contre le « coup d’État » de Kaïs Saïed

Tunisie : une grande marche contre le « coup d’État » de Kaïs Saïed

Partagez ceci :

Au moins 6000 tunisiens sont descendus dans la rue dimanche 10 octobre pour exprimer leur colère contre le président, à l’appel de différentes formations d’opposition dont le parti d’inspiration islamiste Ennahda. Première grande manifestation depuis qu’il s’est arrogé les pleins pouvoirs, le 25 juillet 2021, de nombreuses insultes et propos haineux envers Kaïs Saïed, ont émaillé la marche, très surveillée par les forces de sécurité.

« On continuera les manifestations jusqu’à ce que le président nous entende. Il va devoir nous écouter qu’il le veuille ou non ! », peste un manifestant, au micro de RFI.

« Le peuple contre le coup d’État », ou « Élève la voix, la Révolution ne meurt pas », ont crié les manifestants, dont beaucoup d’hommes et de femmes, qui se sont identifiés comme sympathisants d’Ennahda, la bête noire du président Kaïs Saïed.

« Un peuple qui a connu le goût de la liberté ne cédera jamais ni à Saïed, ni au diable même », a lancé un manifestant d’une quarantaine d’années, la manche de sa chemise déchirée, après avoir été bousculé de façon musclée par un policier, a constaté une journaliste de l’AFP.

Après le coup de force du président, des organisations tunisiennes et internationales ont critiqué un « accaparement du pouvoir » et dit craindre pour les droits et libertés publiques.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »