Home / A la Une / Etoile du Sahel (Tunisie): Georges Leekens limogé !

Etoile du Sahel (Tunisie): Georges Leekens limogé !

Partagez ceci :

Aussi bizarre que cela puisse paraître ! C’est devenu un phénomène dans les clubs Nord-Africains où les entraîneurs sont devenus des bouc-émissaires à chaque fois que les résultats ne suivent pas. C’est le cas de l’Algérie, où pas moins de dix entraîneurs ont été limogés par les dirigeants de clubs avec lesquels ils se sont engagés. D’autres ont quitté de leur propre gré pour justement permettre aux équipes où ils étaient de créer le déclic avec d’autres entraîneurs.

En Tunisie, si des clubs sont stables car les résultats sportifs et techniques suivent, à l’image de l’Espérance de Tunis, qui a remporté la dernière édition de la ligue des champions d’Afrique. Mais d’autres clubs voient les résultats stagner et d’autres qui compliquent leur existence.

Il faut dire que dans certains clubs les plus connus, eux qui jouent souvent les premiers rôles, l’erreur n’est pas permise. Dans certains clubs, il suffit de deux défaites ou à la limite trois pour limoger un entraîneur et ramener un autre, croyant que la venue d’un nouveau coach va régler le problème de résultats qui ne suivent pas avec celui sacrifié. Mais au bout de quelques rencontres, on se rend compte que le changement n’a rien donné.

Bref, l’un des clubs touchés par cet état de fait, à savoir limogeage des entraîneurs, l’Etoile sportive du Sahel (ESS). C’est ce qui est annoncé et ce par la direction dudit club. Cette dernière aurait donc mis fin aux fonctions et au contrat liant leur club au coach de l’équipe première, Georges Leekens. Ce dernier n’a pas donc tardé dans la barre technique de l’Etoile.

En effet, un mois et demi après son arrivée, le belge vient d’être remercié. Certes, la direction et le coach en question affirment qu’ils auraient trouvé un accord pour résilier le contrat qui lie les deux parties, mais d’après les échos, le coach est remercié, suite aux résultats enregistrés par ce club. Le dernier nul enregistré à domicile face au CA Bizertin (1/1) a précipité le départ du Belge.

Ceci malgré que le club est actuellement 4è du championnat de Tunisie, avec 16 points, soit à seulement 4 points de retard du 1er au classement, le CS Sfaxien (20 points). Bref, ce sont ses adjoints, Patrick De Wilde et Tawfik Zaâboub qui assureront l’intérim, jusqu’à nouvel ordre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »