Accueil / A la Une / Guinée : la CEDEAO prend des mesures contraignantes contre la junte militaire

Guinée : la CEDEAO prend des mesures contraignantes contre la junte militaire

Partagez ceci :

La pression est de plus en plus forte sur la junte militaire au pouvoir en Guinée principalement sur le Colonel Mamady Doumbouya, le chef des putchistes. Réunis en session extraordinaire ce jeudi 16 septembre 2021 à Accra, les chefs d’État des pays de la CEDEAO ont pris des sanctions ciblées contre la junte militaire au pouvoir.

La CEDEAO n’entend pas relâcher la pression sur les militaires qui ont pris le pouvoir le 5 septembre 2021 en Guinée, après avoir déposé le président Alpha Condé.

Au cours d’une réunion organisée à Accra ce jeudi 16 septembre 2021, les chefs d’État de la sous région ont fait quelques injonctions à la junte au pouvoir.

Ils ont principalement insisté sur le retour à l’ordre constitutionnel dans le pays.

En effet, la CEDEAO exige la tenue des élections législatives et présidentielles dans un délai de 6 mois.

Pour maintenir la pression sur Mamady Doumbouya et ses collaborateurs, l’institution sous-régionale a pris des sanctions individuelles contre ces derniers notamment : l’interdiction de voyage des membres du CNRD ainsi que de  leur famille et le gel de leurs avoirs financiers.

Henri AKODO 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »