Accueil / A la Une / Guinée : la France condamne le coup d’État et appelle à la libération d’Alpha Condé

Guinée : la France condamne le coup d’État et appelle à la libération d’Alpha Condé

Partagez ceci :

Le gouvernement français n’a pas tardé à réagir au Coup d’État du dimanche 5 septembre 2021 en Guinée. Comme on pouvait s’y attendre, la France a condamné avec la dernière rigueur cette prise de pouvoir des militaires en Guinée et appelle à la libération immédiate d’Alpha Condé, capturé par les putschistes.

A l’issue d’une folle matinée à Conakry marqué par des tirs aux armes lourdes, le chef de l’État guinéen, le président Alpha Condé a été arrêté par des officiers des forces spéciales guinéennes.

Figure tutélaire de ce putsch, le colonel Mamady Doumbouya a annoncé quelques heures après l’arrestation du dirigeant guinéen, la suspension de la Constitution et la  dissolution des institutions de la république.

Les réactions se multiplient donc au niveau de la communauté internationale pour condamner cet acte aux antipodes de la démocratie.

Et après, l’ONU et la CEDEAO, c’est la France qui s’est prononcée par le biais du ministère des affaires étrangères.

« La France se joint à l’appel de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force survenue le 5 septembre, demander le retour à l’ordre constitutionnel et appeler à la libération immédiate et sans condition du Président Condé. La France est en contact étroit avec ses partenaires africains et internationaux », peut-on lire dans un communiqué publié par le Quay d’Orsay ce dimanche 5 septembre 2021.

Par Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »