Internet: le Congo et la Centrafrique liés par une fibre optique en 2020

Partagez ceci :

Les choses avancent entre le Congo et la Centrafrique. Les deux pays envisagent s’interconnecter à travers une fibre optique. La composante congolaise du projet Central Africa Backbonne (CAB Congo) est en bonne voie dans la concrétisation de cette ambition chère aux deux pays.

La CAB Conge est en plein chantier de déploiement de 550 Kilomètres de câbles dans le cadre de la phase 2 du projet. Mais au-delà de cette simple installation, l’institution devra se charger également de la mise en place d’un centre national et la mise en œuvre d’un certain nombre d’applications et services TIC.

L’évolution des travaux de concrétisation du projet Central african Backbone (CAB) montre selon les experts que l’interconnexion entre les deux pays sera effective à partir de 2020. Et pour harmoniser les procédures les ministres en charge du secteur des deux pays se sont rencontrés le 20 novembre dernier à Brazzaville. Des échanges avec un optimisme rassurant.

Les deux responsables se sont également accordés sur la nécessité d’harmoniser le planning d’exécution des travaux afin d’éviter qu’une partie soit plus en avance sur l’autre. Coté Congo, l’interconnexion se fera à travers la pose de la fibre optique sur le lit de la Sangha. Les experts ont prévu que l’infrastructure quitte Pokola jusqu’à la frontière Bomassa en passant par Ouesso et Kobo. Cela fera au total 136 km de fibre. Au même moment de l’autre coté en Centrafrique, la fibre optique quittera de Bomassa pour Bangui la capitale, soit une distance de 147 km.

L’initiative est encouragée par les institutions internationales et les observateurs trouvent une valeur ajoutée pour les deux pays. Ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD).