Home / A la Une / «Je protège les Juifs marocains et les chrétiens d’autres pays », dixit le roi Mohamed VI

«Je protège les Juifs marocains et les chrétiens d’autres pays », dixit le roi Mohamed VI

Partagez ceci :

« Je veille, effectivement, au libre exercice des religions du Livre et Je le garantis. Je protège les Juifs marocains et les chrétiens d’autres pays qui vivent au Maroc », a rassuré dimanche, le Roi marocain Mohamed VI, à l’occasion du déplacement du Pape à Rabat.

Cette visite qui marque le 800è anniversaire de la rencontre historique entre Saint-François d’Assise et le Sultan d’Egypte Al Kamil en 1219 est placée sous le signe du dialogue inter-religieux.

Les deux hommes, Pape François et le Roi Mohamed ont également discuté de la question de Jérusalem. De cette discussion ressort un appel commun concernant le statut de Jérusalem.

 « Nous pensons important de préserver la ville sainte de Jérusalem/ Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue. »

Selon Afrique La tribune, le texte revient sur la nécessité de garantir «la pleine liberté d’accès aux fidèles des trois religions monothéistes et le droit de chacune d’y exercer son propre culte. »

Dans une messe circonstancielle au sein du complexe sportif Prince Moulay Abdellah qui a réuni plusieurs milliers de fidèles, le souverain pontife a mis en garde les fidèles contre toute tentation prosélyte qui en coûte jusqu’à 3 ans de prison dans le royaume chérifien.

Les relations entre le Maroc et le Vatican se sont renforcées depuis les années 1980. En 1984, le Dahir Royal confirme le statut de l’Eglise catholique et définit un cadre législatif, s’ensuit la visite de Jean-Paul II en 1985, au Maroc. En 1997, le royaume ouvre une Ambassade auprès du Saint-Siège. En 2000, Mohamed VI se rend au Vatican où il rencontre le Pape Jean-Paul II et plus récemment, en août 2018, le Roi Mohamed VI a nommé Raja Naji Mekkaoui, Ambassadeur du Maroc au Vatican. La visite du Pape François est le point d’orgue du renforcement des relations entre le Maroc et le Vatican, qui tient en partie, à l’augmentation du nombre de catholiques dans le royaume depuis quelques années…, écrit Afrique La tribune.

Soulignons que le Pape a quitté le Maroc en fin d’après-midi en entendant de revenir au Madagascar, en l’île Maurice et au Mozambique en septembre prochain, comme annoncé mercredi dernier.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »