Jésus-Marie Ntinanirwa : du journalisme à l’agrobusiness

Partagez ceci :

Jésus-Marie Ntinanirwa a su trouver un souffle nouveau à sa vie. Cet ancien fonctionnaire et journaliste burundais a décidé de se lancer dans la culture des arbres fruitiers: un choix judicieux.

Des ananas, des oranges, des mangues, des orangers, des pommes…sont produits par Jésus-Marie Ntinanirwa qui s’est lancé dans l’entrepreneuriat “agricole » depuis quelques années.

C’est au nord-Est du Burundi, sur la colline Rutoke, commune et province Muyinga, que cet entrepreneur possède à ce jour une propriété de 6,5 hectares. C’est en 2007 qu’il a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure. Ceci, quatre ans après son retour d’exil en Tanzanie suite à la crise de 1993.

Il va utiliser les économies de ses activités avec une dizaine d’ONG pour se lancer. Avec 580 dollars, il a acheté une propriété de 2 hectares à son arrivée au pays.

« Pour commencer, j’ai planté des ananas. Je passais plusieurs heures dans mon champ », indique t-il à entreprendrelafrique.

S’il a cumulé ses activités rémunérées à son entreprise, il va décider en 2013 de tout laisser pour se consacrer à ses fermes.  « Mon champ est devenu mon bureau. Mon rêve est de construire une entreprise de fabrication d’un vin mixte composé de ces différents fruits conquérir les marchés extérieurs de fruits », confie cet ancien journaliste de la radio Kwizera en Tanzanie (2000-2002) et directeur-adjoint de la Radio Maria Burundi.

La grande partie de ses clients se trouvent en Tanzanie. Chaque année, il produit 165 tonnes d’ananas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *