Home / Pays / Afrique Centrale / RD Congo / Leon Mokuna : l’histoire du 1er joueur congolais en Europe

Leon Mokuna : l’histoire du 1er joueur congolais en Europe

Partagez ceci :

Leon Mokuna a marqué l’histoire de son pays. En janvier 1955, il est devenu le premier footballeur de la RDC à jouer en Europe. Un passage remarquable qui a ouvert la voie à plusieurs joueurs du pays.

Leon Mokuna est mort en janvier 2020 à l’âge de 90 ans à Gand en Belgique. Si beaucoup au sein de la nouvelle génération ne le connaissent pas, c’est pourtant lui qui a posé les bases il y a des décennies.

« Il était particulièrement connu pour sa frappe puissante, surnommée « Le Trouet » en raison des légendes selon lesquelles il avait explosé le fond du filet à plusieurs reprises » indique la BBC.

Mokuna a été découvert lors de la tournée du Sporting Lisbonne en Angola en 1954 et lors d’un voyage au Congo belge voisin, comme on l’appelait à l’époque.

« Je ne suis pas un phénomène mais, en fait, j’ai déjà déchiré les filets deux fois à Léopoldville, parce qu’ils étaient vieux », a-t-il expliqué selon le média anglais à son arrivée au Portugal.

Mokuna a marqué lors de ses débuts au Sporting en janvier 1955 et a terminé la saison avec 19 buts en 11 matches. Mais la saison suivante, il n’a joué que deux fois en club et a fini par rentrer chez lui pour jouer pour l’AS Vita Club. Une année plutard, il revient en Europe et portera les couleurs du KAA Gent. Dans cette formation, il est devenu le premier Africain à jouer dans la ligue en 1957. A deux reprises il a terminé meilleur buteur de son club.

KSV Waregem et le KV Kortijk ont été aussi les clubs de celui qui a joué deux fois pour l’équipe nationale B de Belgique. C’était le premier joueur de couleur à faire partie d’une de leurs équipes nationales. Mais il n’arrivera jamais à être convoqué en équipe A. A l’époque certains ont évoqué le racisme.

Son élogieux parcours va s’arrêter avec une double rupture à la jambe. Il reviendra dans son pays après les indépendances comme sélectionneur du Congo-Léopoldville au cours de la CAN 1965 en Tunisie.

Mais l’homme se voit obligé de s’installer en Belgique à Gand quand Mobutu Sese Seko décide de confisquer ses propriétés alors qu’il prospérait dans les affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »