Accueil / Africa top success / Mauritanie: 8è édition du festival des villes anciennes

Mauritanie: 8è édition du festival des villes anciennes

Partagez ceci :

La 8è édition du festival des villes anciennes a été donné hier Mardi. Une manifestation qui aura lieu cette année dans la ville de « Oulata », qui se trouve à quelques 1300 kilomètres de la ville et néanmoins capitale mauritanienne, Nouakchott.

C’est donc sous le slogan « Défendons nos villes anciennes » que le coup d’envoi a été donné en présence du président mauritanien Mohamd Oud Abdelaaziz, ainsi que de nombreux responsables gouvernementaux, dont lequel il y’avait le ministre de la culture et de l’artisanat, Ould Maham Sid-Ahmed.

Cette manifestation a pour objectif de valoriser le patrimoine culturel et immatériel des cités anciennes de Mauritanie. Il faut signaler en outre que ces villes anciennes bénéficient d’un festival itinérant, le FVAM (Festival des villes anciennes de Mauritanie).

Ce qu’il faut souligner en substance, c’est que les villes anciennes de Mauritanie avaient autrefois joué un rôle central dans le commerce transsaharien et les rapports entre les deux régions du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. D’ailleurs, ce n’est pas fortuit si ces villes ont été classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Revenons à cette 8è édition, où un programme riche avec des activités variées ont été tracés. Il y’aurait des représentations théâtrales, des veillées musicales, de la danse, et enfin des conférences-débats sur divers thèmes et sujets, tels que les sports anciens et jeux traditionnels.

« La conservation des villes anciennes et leur promotion participe à la préservation de l’identité culturelle et la civilisation du pays. Tout comme elle contribue à l’ancrage et au développement des valeurs de tolérance, de rectitude et de solidarité, qui ont fait la réputation de la société mauritanienne à travers les siècles ». dira le président mauritanien dans une allocution faite à la cérémonie d’ouverture de cette 8è édition.

L’objectif donc serait d’établir un lien entre les patrimoines culturels et naturels, et leur contribution au développement économique et social. Cette édition accorde également une dimension importante à la promotion des potentialités touristiques des cités historiques mauritaniennes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »