Home / Africa top success / Algérie : « bientôt des banques italiennes », selon le président de l’ADEF !

Algérie : « bientôt des banques italiennes », selon le président de l’ADEF !

Partagez ceci :

L’Algérie entretient des relations bilatérales étroites avec presque tous les pays du monde. Il faut dire que depuis sa sortie de la décennie noire, avec la loi sur la réconciliation nationale prônée par le président de la république algérienne démocratique et populaire, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, que des pays du monde sont intéressés par des relations à tous les niveaux.

La coopération devient de plus intéressante et les autorités de ce pays donnent du crédit à ces relations qui donnent une dimension d’un pays où beaucoup de choses peuvent être effectuées. Ça parle dans ce contexte de la prochaine installation de banques italiennes dans ce pays du Maghreb.

Dans ce contexte, des infos de sources généralement bien fondées affirment qu’une forte délégation de représentants des banques algériennes discuteraient avec leurs homologues italiens sur la faisabilité d’une coopération soutenue qui pourrait se traduire, à terme, par une ouverture de succursales de grandes banques italiennes en Algérie.

La même source affirme que le président de l’association professionnelle des banques et établissements financiers (ABEF), Achour Abboud en l’occurrence, se serait entretenu avec les représentants de plusieurs grandes banques italiennes. Le président dira que ce n’est pas du tout normal qu’aucune banque italienne n’est installée ou ne dispose d’un bureau dans son pays».

Il a avoué également que cette situation est d’autant plus inexplicable lorsque l’on sait le volume annuel important des échanges commerciaux entre les deux pays et les flux financiers qui en découlent. Il reconnait également l’existence d’une certaine frilosité de la part des banques et des organismes officiels italiens vis-à-vis de l’Algérie.

Enfin, il dira que cette timidité est attribuée à un déficit dans la communication des algériens. Le président de l’association professionnelle des banques et établissements financiers a révélé que des représentants de la SACE, un important organisme italien d’assurance des investissements, et de la banque centrale italienne ont visité récemment l’Algérie pour s’enquérir de la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »