Accueil / A la Une / Niger : des djihadistes pourraient retrouver une vie normale

Niger : des djihadistes pourraient retrouver une vie normale

Partagez ceci :

Dans son adresse aux combattants des groupes armés djihadistes ce vendredi 3 juin 2022, le président nigérien Mohamed Bazoum a exprimé sa disposition à coopérer avec les bandes armées afin que la paix règne dans le pays.

« J’ai toujours dit que notre porte est ouverte. Qu’ils renoncent à cette vie qui ne les mène nulle part, qui n’a pas de sens, qui ne rime absolument à rien… S’ils renoncent au terrorisme, s’ils renoncent à la violence… Ils vont être réinsérés dans la société, ils vont l’être économiquement aussi. Voilà l’offre que je leur ai faite depuis longtemps sur laquelle je reste et je souhaite qu’ils m’entendent », a déclaré Mohamed Bazoum.

Notons que le président Bazoum a tenu ces propos dans le cadre d’un déplacement du ministre nigérien de l’Intérieur, Hamadou Adamou Souley en compagnie de représentants de l’ONU, dans un futur centre de réinsertion sociale d’ex-combattants de groupes armés situé à Hamdalaye, une commune de la région de Tillabéri, dans le Sud-Ouest du Niger.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »